La Créatrice
  Caroline Ilacqua

Mon histoire est celle
d’une lignée
de femmes inspirantes,
complices, indépendantes
et passionnées.
 

Mon histoire, c’est aussi celle d’une jeune femme impatiente, animée par cette envie d’entreprendre, alimentée depuis petite par ce père irlandais savant mélange entre un baroudeur épicurien et un passionné de business. Un père qui en partant trop tôt a suscité en moi l’urgence de me dépasser, de poursuivre mes rêves quelques mois seulement après avoir quitté les bancs de la fac. Me rappeler chaque jour son mantra :

Doing what you like is freedom,

liking what you do is happiness.

Et puis ce fabuleux héritage, arrivé sans prévenir… et d’un seul coup, ce sentiment d’être responsable d’un savoir-faire familial unique, de n’être plus animée que par l’envie de le perpétrer…
Prendre le temps d’apprivoiser ce monde du parfum, de le comprendre, de sentir et ressentir parfums et matières premières… Et cette rencontre magique avec Jean-François Latty… La transmission comme il disait…

Apprendre de lui, encore et toujours.
Ne penser que parfum, se passionner…

Mais un constat… Celui que 80% du coût d’un parfum de grande marque est lié à la publicité. Celui que les parfums confidentiels sont très chers, trop chers. Pourquoi avoir à dépenser entre 200 et 300€ pour avoir un parfum qui tient, unique et fabriqué à partir de matières premières naturelles ? Et enfin celui que l’univers de la parfumerie est souvent froid, distant, déstabilisant, intimidant. Difficile de passer la porte d’une parfumerie sans se sentir perdu, débordé… Avoir l’impression que les parfums de niche ne sont que pour les connaisseurs… Et la conviction forte que tout cela peut être fait différemment.

Qu’en éliminant les spots télévisés, les 4 par 3 dans le métro, en se passant d’une égérie connue, en choisissant d’investir dans le produit lui-même, il est possible de proposer des parfums à des prix justes. Pensez qu’en réduisant les intermédiaires, en nous adressant à vous directement, en limitant notre distribution à quelques partenaires de choix et surtout grâce à une gestion différente des coûts, nous arriverions à vous proposer des formules uniques pour de beaux parfums à des prix justes/plus doux.

Avoir la conviction qu’il est possible de parler simplement, d’être plus proche, de laisser le temps aux clients, d’avoir confiance en son produit.

À l’origine du renouveau de Teo Cabanel il y a tout cela mais il y a surtout les choix qui en découlent et qui se sont imposés à moi : le choix de bien faire, le choix de la transparence, le choix de la proximité, le choix de la planète, le choix d’élever sans cesse mes exigences. Et enfin, il y a l’envie… L’envie de chambouler tout ça, de faire comme avant, de revenir aux valeurs de cette belle maison de parfums, de faire de ma passion mon métier.

Mon envie est simple. Sans exagération,
sans faux semblant, en toute transparence
et avec sincérité, je veux aujourd’hui :

Vous raconter notre métier, notre vision, notre réalité. Je sais que beaucoup vous raconterons leurs histoires de façon plus marketée et vous livrerons donc un réel partiel ou lissé mais je crois profondément que raconter la réalité est bien plus passionnant que raconter des histoires. Tout devient alors tellement plus facile !

 

Fabriquer des produits Made in France et qui correspondent à mes valeurs.

 

Vous transmettre mon amour et ma vision de la belle parfumerie française…

 

Ne jamais transiger sur la qualité et tendre encore et toujours vers plus d’excellence.

 

Sélectionner pour vous les plus belles matières premières.

 

Sublimer nos fragrances et imaginer pour elles les plus beaux contenants sans me soucier de leur prix…

Bref, créer de
#BeauxParfums pour #BellesPersonnes

 

Caroline Ilacqua
Présidente & Créatrice

La Créatrice
Caroline Ilacqua

Mon histoire est celle d’une lignée
de femmes inspirantes, complices, indépendantes et passionnées.
 

Mon histoire, c’est aussi celle d’une jeune femme impatiente, animée par cette envie d’entreprendre, alimentée depuis petite par ce père irlandais savant mélange entre un baroudeur épicurien et un passionné de business. Un père qui en partant trop tôt a suscité en moi l’urgence de me dépasser, de poursuivre mes rêves quelques mois seulement après avoir quitté les bancs de la fac. Me rappeler chaque jour son mantra :

Doing what you like is freedom,
liking what you do is happiness.

Et puis ce fabuleux héritage, arrivé sans prévenir… et d’un seul coup, ce sentiment d’être responsable d’un savoir-faire familial unique, de n’être plus animée que par l’envie de le perpétrer…
Prendre le temps d’apprivoiser ce monde du parfum, de le comprendre, de sentir et ressentir parfums et matières premières… Et cette rencontre magique avec Jean-François Latty… La transmission comme il disait…

Apprendre de lui, encore et toujours. Ne penser que parfum, se passionner…

Mais un constat… Celui que 80% du coût d’un parfum de grande marque est lié à la publicité. Celui que les parfums confidentiels sont très chers, trop chers. Pourquoi avoir à dépenser entre 200 et 300€ pour avoir un parfum qui tient, unique et fabriqué à partir de matières premières naturelles ? Et enfin celui que l’univers de la parfumerie est souvent froid, distant, déstabilisant, intimidant. Difficile de passer la porte d’une parfumerie sans se sentir perdu, débordé… Avoir l’impression que les parfums de niche ne sont que pour les connaisseurs… Et la conviction forte que tout cela peut être fait différemment.

Qu’en éliminant les spots télévisés, les 4 par 3 dans le métro, en se passant d’une égérie connue, en choisissant d’investir dans le produit lui-même, il est possible de proposer des parfums à des prix justes. Pensez qu’en réduisant les intermédiaires, en nous adressant à vous directement, en limitant notre distribution à quelques partenaires de choix et surtout grâce à une gestion différente des coûts, nous arriverions à vous proposer des formules uniques pour de beaux parfums à des prix justes/plus doux.

Avoir la conviction qu’il est possible de parler simplement, d’être plus proche, de laisser le temps aux clients, d’avoir confiance en son produit.

À l’origine du renouveau de Teo Cabanel il y a tout cela mais il y a surtout les choix qui en découlent et qui se sont imposés à moi : le choix de bien faire, le choix de la transparence, le choix de la proximité, le choix de la planète, le choix d’élever sans cesse mes exigences. Et enfin, il y a l’envie… L’envie de chambouler tout ça, de faire comme avant, de revenir aux valeurs de cette belle maison de parfums, de faire de ma passion mon métier.

Mon envie est simple. Sans exagération, sans faux semblant, en toute transparence et avec sincérité, je veux aujourd’hui :

Vous raconter notre métier, notre vision, notre réalité. Je sais que beaucoup vous raconterons leurs histoires de façon plus marketée et vous livrerons donc un réel partiel ou lissé mais je crois profondément que raconter la réalité est bien plus passionnant que raconter des histoires. Tout devient alors tellement plus facile !

 

Fabriquer des produits Made in France et qui correspondent à mes valeurs.

 

Vous transmettre mon amour et ma vision de la belle parfumerie française…

 

Ne jamais transiger sur la qualité et tendre encore et toujours vers plus d’excellence.

 

Sélectionner pour vous les plus belles matières premières.

 

Sublimer nos fragrances et imaginer pour elles les plus beaux contenants sans me soucier de leur prix…

Bref, créer de

#BeauxParfums pour #BellesPersonnes

 

Caroline Ilacqua
Présidente & Créatrice

LA MAISON
Teo Cabanel

“ Fondée en 1893 par Téo Cabanel, j'ai relancé la maison de parfum en 2006 avec pour ambition de faire la part belle aux matières premières naturelles, de tisser un lien entre le passé et le présent, entre savoir-faire familial et créativité de la parfumerie moderne. ”

Caroline Ilacqua

L'héritage

L’héritage de notre maison remonte à la fin du XIXème siècle. C’est en 1893 que Théodore Cabanel alors médecin chimiste, se met à composer de précieuses Eaux de Cologne et Quintessences pour Mouchoirs. Il créé, avec l’aide de sa femme Méloé, des centaines de formules. Ils ouvrent ensuite une boutique à Paris et parfument les femmes les plus élégantes de la capitale. C’est ainsi que commence l’histoire de notre maison de parfum.

Dans les années 30, leur fille unique leur succède. Elle s’applique à faire connaître la marque, les créations et le savoir-faire de ses parents. Femme singulière pour l’époque, libre, à la personnalité affirmée, elle voyage, rencontre créateurs et artistes en vogue et fréquente les soirées les plus courues de Paris. Elle incarne à merveille l’élégance parisienne et s’impose alors auprès des femmes raffinées à la recherche d’un parfumeur confidentiel et original. Elle traversera ainsi plusieurs décennies, imposant le style Cabanel du début des années 60 à la fin des années 80.

 

Beaux parfums
pour belles personnes

La Renaissance
de la Marque

C’est au début des années 2000 que Caroline Ilacqua hérite de la maison à l’âge de 22 ans. Elle redécouvre alors l’histoire de la famille Cabanel, se plonge dans les 150 formules de parfums, les superbes matières premières, les carnets remplis de recettes magiques. Elle retrouve les photos d’archives, les témoignages de clientes et prend conscience de toutes ces générations de femmes qui ont porté les parfums de la maison.

C’est ainsi qu’elle décide de partir à Grasse, berceau de la belle parfumerie française, avec ses livres de formules et quelques parfums de la maison. On lui présente Jean-François Latty, grand parfumeur et créateur de parfums. C’est alors que s’écrit une nouvelle page de l’histoire de Téo Cabanel.

Caroline et Jean-François partagent le goût de la belle parfumerie. Il s’établit entre eux un lien particulier qui les mènera à la création des 10 premiers parfums de notre collection.

Caroline Ilacqua